Symptômes des troubles neurologiques fonctionnels et de conversion : un guide pour les patients - Français

Hemi

Vessie

Les symptômes vésicaux apparaissent parfois avec d’autres symptômes fonctionnels, particulièrement dans les cas de maux de dos. Les symptômes courants sont :

• Des mictions plus fréquentes (aller souvent aux toilettes)
• Des urgences mictionelles (devoir se dépecher d’aller aux toilettes)
• Des accidents occasionnels (fuites)

Comme pour tous les symptômes fonctionnels, il est essentiel de les évaluer correctement. Il sera souvent nécessaire qu’un urologue évalue les symptômes urinaires pendant qu’un neurologue cherche une preuve d’un problème structurel ou d’une autre maladie neurologique qui pourrait causer les symptômes.

Néanmoins, il n’est pas rare de trouver des symptômes de vessie pour lesquels il n’y a pas d’explication claire.

Souvent, les investigations suggèrent une maladie appellée instabilité du détrusor ou syndrome de la vessie irritable.

Ce problème est l’équivalent de la vessie pour le syndrome de l’intestin irritable. C’est une véritable maladie mais qui n’est pas causée par une pathologie définissable. À la place, il semblerait qu’il y ait un problème avec le contrôle de la vessie par le système nerveux.

Il n'est peut-être pas si difficile de comprendre pourquoi l’instabilité du détrusor/le syndrome de vessie irritable sont parfois observés avec des symptômes fonctionnels au niveau des jambes. Si une personne souffre de faiblesse fonctionnelle aux jambes, il s'agit aussi d'un problème de fonctionnement du système nerveux.

Une situation dans laquelle les symptômes de vessie sont couramment observés, sans preuve claire de maladie neurologique, est lorsque les patients sont admis à l’hôpital avec une suspicion de hernie discale au niveau du dos. Les patients atteints de maux de dos sévères développent parfois une faiblesse de leurs jambes, un engourdissement de la région périnéale et des symptômes de vessie, qui peuvent , cliniquement, laisser suspecter une hernie discale.

Mais quand les patients dans cette situation ont un scanner, à peu près la moitié d’entre eux ne présente pas d’anomalie sur le scanner qui pourrait expliquer les symptômes. Parfois, il y a une autre maladie neurologique qui peut être trouvée, en utilisant d’autres moyens ; mais souvent il n’y a pas de cause identifiable. Dans beaucoup de cas, il semble que la douleur de dos elle-même puisse suffire pour provoquer une faiblesse de la jambe, un engourdissement et des symptômes de vessie.

Les symptômes de vessie irritable peuvent souvent être efficacement traités avec des médicaments qui relaxent la paroi de la vessie.

Il peut être utile de comprendre que si vous souffrez d’instabilité du détrusor ou du syndrome de la vessie irritable avec d’autres symptômes comme des maux de dos, une faiblesse de la jambe (et que vos investigations sont normales), il se peut que ces différents symptômes soient tous reliés les uns aux autres.

Il pourrait être utile de voir une infirmière ou un kinésithérapeute spécialisés dans la continence, en plus d’un urologue, pour vous aider si vous souffrez de ces symptômes.