Symptômes des troubles neurologiques fonctionnels et de conversion : un guide pour les patients - Français

Hemi

Vertiges

La sensation de vertiges est un symptôme courant en neurologie. Cela peut être difficile à décrire à un médecin.

Voici une manière simple de classiffier les différents types de vertiges :

1. Sentiment de s'évanouir - si vous vous êtes déjà évanoui, vous saurez à quoi ça ressemble! Si ce n'est pas le cas, cela pourrait être une nouvelle sensation. Cela se produit typiquement quand quelqu'un se lève ou qu'il vient juste de se lever. C'est un sentiment d'étourdissement, parfois accompagné d'un accès de bourdonnement dans les oreilles ou de sensation de "flou" de l'audition, une altération de la vision et souvent des nausées. Les médecins appelle cela une pré-syncope. Quand quelqu'un s'évanouit vraiment (perd connaissance), on parle de syncope.

Les causes d'étourdissement sont par exemple le fait de se lever trop rapidement, ou un stimulus douloureux (subir une prise de sang ou être chez le dentiste). Cela arrive plus couramment dans des endroits chauds ou si la personne mange. Les hommes sont particulièrement touchés quand ils urinent debout (particulièrement au milieu de la nuit).

Le sentiment d'évanouissement peut aussi survenir quand quelqu'un hyperventile. Cela peut arriver pendant une attaque de panique, mais ce peut être aussi en rapport -de manière plus chronique- avec une respiration trop rapide ou trop profonde.

La pré-syncope n'est pas un symptôme fonctionnel, mais il est intéressant de savoir qu'une pré-syncope peut précéder/déclencher d'autres symptômes fonctionnels.

2. Sensation de mouvement - lorsque quelqu'un décrit une sensation de mouvement alors que la personne reste immobile. Le mouvement peut être rotatoire ou ondulant comme sur un bateau. Le terme médical pour cela est vertige vrai (vertigo en anglais).

Le vertige peut être causé par beaucoup de choses. La cause la plus fréquente est un problème des structures de l'oreille interne qui contrôlent l'équilibre. Ce sont des canaux semi-circulaires. Nous possédons 3 canaux semi-circulaires pour chaque oreille. Le plus couramment, de petits gravillons peuvent se bloquer dans ces derniers et causer le vertige.

Les migraines peuvent aussi causer un vertige.

Le vertige n'est pas un symptôme fonctionnel mais, comme pour la pré-syncope, savoir ce que c'est peut aider. Certains patients développent des vertiges qui déclenchent ensuite des symptômes fonctionnels.

Le vertige entraîne couramment de l'anxiété chez celui qui présente ce symptôme.

Les patients qui souffrent de vertige développent souvent une aversion pour le mouvement de la tête. C'est parce que le mouvement de la tête provoque le vertige. Le problème est que, plus ils évitent de tourner la tête, plus il vont avoir tendance à développer un torticolis qui peut ensuite mener à une tête engourdie.

Ils développent donc souvent une combinaison de maux de nuque, de maux de tête et d'étourdissement qui commence avec le vertige mais qui peut persister même quand le vertige disparaît. Voir plus bas.

3. Une sensation de "planer" - cela peut être une dissociation, une sensation que vous êtes distant ou détaché soit de votre environnement, soit de votre corps. Ce phénomène est décrit en détail sur la page sur la dissociation.

Les patients souffrant d'étourdissement peuvent avoir un ou plusieurs de ces types d'étourdissement. Parfois les patients, particulièrement ceux qui souffrent de fatigue, décrivent des symptômes encore plus vagues comme "une tête brumeuse" ou "une tête cotonneuse" .

Comment l'étourdissement, le vertige, les maux de nuque et les maux de tête peuvent s'influencer et empirer?

Toute forme d'étourdissement qui est empirée par un mouvement de nuque peut être capable de causer des maux de nuque. Cela arrive souvent dans le cas d'un cercle vicieux, comme décrit plus haut. Ces diagrammes (en anglais) montrent le problème de manière graphique.

Quand l'anxiété est ajoutée à ces symptômes, les choses empirent...

MAIS, la situation peut s'améliorer en supprimant le fait d'éviter de bouger la tête et en entraînant l'oreille interne au mouvement. Cela peut être fait avec des exercices qui encouragent le mouvement de la nuque et des yeux appelés exercices vestibulaires. Vous trouverez plus d'information sur d'autres sites internet

Slide1
Slide2
Slide3