Symptômes des troubles neurologiques fonctionnels et de conversion : un guide pour les patients - Français

"J'ai tout essayé, rien n'aide"

Si vous avez essayé toutes les choses proposées sur ce site et que des mois plus tard vous n'êtes pas mieux, que faire alors?

Tous les patients ayant des symptômes fonctionels et dissociatifs ne s'améliorent pas.

Certaines personnes ont tout au long de leur vie une vulnérabilité à des symptômes fonctionnels très divers. Il semble que dès qu'un symptôme rentre dans l'ordre un autre apparait en remplacement. Ce type de situation peut être particulièrement démoralisant pour la personne qui en souffre. Les patients finissent souvent par se sentir "hypocondriaques", puisqu'ils sont tout le temps chez le médecin mais que tous les tests sont en général normaux.

Si votre médecin et les autres professionnels de santé ont essayé de vous aider de leur mieux, et que vous avez essayé du mieux que vous pouviez, alors c'est peut être que vous avez des symptômes chroniques et vous allez devoir plutôt apprendre à vivre avec.

Cela ne signifie pas que vous aurez tout le temps ces symptômes, il peuvent passer au second plan en vieillissant.

Les médecins trouvent parfois ceci difficile à expliquer aux patients. Ils pensent quelquefois que parce qu'il n'y a pas de lésion ces patients devraient toujours s'améliorer. Or ce n'est pas le cas.

Ne vous sentez pas coupable d'avoir eu des difficultés à aller mieux. Votre généraliste peut vouloir programmer avec vous des consultations à intervalles réguliers pour surveiller comment vous allez. Il peut être important par exemple d'optimiser les différents médicaments et de suivre votre état de santé général.

Il se peut aussi que que vous décidiez que consulter constamment médecins et spécialistes, et avoir une batterie d'examens vous rend en fait encore plus mal.

Hemi