Symptômes des troubles neurologiques fonctionnels et de conversion : un guide pour les patients - Français

Hemi

Causes/Mécanismes

Pourquoi cela m’arrive-t-il? …

Quelle est la cause du dysfonctionnement de mon système nerveux?

Plusieurs éléments peuvent rendre une personne susceptible de développer des symptômes fonctionnels. Ces éléments sont :

Facteurs prédisposants : éléments qui me rendent susceptibles de développer le symptôme

Facteurs précipitants : éléments qui ont précipité/déclenché l’apparition du symptôme

Facteurs d'entretien : éléments qui ont favorisés la persistance du symptôme

Ces facteurs peuvent être:

Biologiques : il y a probablement une susceptibilité génétique à ces troubles.

Psychologiques : par exemple, si j’ai mal à la tête et que j’ai peur d’avoir une tumeur au cerveau, j’aurai tendance à avoir plus mal à la tête.

Sociaux : par exemple, si je n’aime pas mon travail ou que je vis du harcèlement au travail, j’aurai tendance à avoir plus de symptômes à mon travail.

Cela s’appelle le modèle "bio-psycho-social" de la maladie et ce modèle ne s’applique pas seulement aux troubles fonctionnels, toutes les maladies ont des composantes psychologiques et sociales. Par exemple, un malade atteint de sclérose en plaque qui vit des difficultés de couple et qui a des difficultés financières aura tendance à avoir davantage de symptômes qu’un autre malade qui se sent heureux en couple et qui n’a pas de difficultés financières.

Les connaissances concernant les troubles neurologiques fonctionnels sont encore incomplètes et des recherches sont en cours. Actuellement, nous ne savons pas encore pourquoi exactement une personne avec ces vulnérabilités développe une faiblesse d’un côté du corps ou un tremblement.

Nous avons expliqué certaines de nos idées concernant les symptômes suivants : voir faiblesse fonctionnelle, symptômes sensoriels, crise/évanouissements, mouvements anormaux.

Le tableau suivant montre des facteurs pertinents au développement des symptômes fonctionnels. Cependant, rappelez-vous en lisant ce tableau, que la présence ou non d’un ou de plusieurs de ces facteurs est très variable d’une personne à l’autre.

Il est particulièrement important de noter que :

IL N’EST PAS NÉCESSAIRE D’ÊTRE STRESSÉ, DÉPRIMÉ OU ANXIEUX POUR DÉVELOPPER CES SYMPTÔMES.

IL N’EST PAS NÉCESSAIRE D’AVOIR ÉTÉ UN ENFANT MALTRAITÉ POUR DÉVELOPPER CES SYMPTÔMES.

Ces facteurs peuvent créer une susceptibilité à développer un trouble neurologique fonctionnel. Les médecins croient souvent à tort que ces facteurs sont automatiquement présents si le patient présente un trouble neurologique fonctionnel. Cependant, ce n’est pas toujours le cas; un trouble neurologique fonctionnel peut-être présent en l’absence de ces derniers.

Si vous avez vécu une expérience difficile dans le passé, vous pouriez penser que "les dégats sont déjà là". Ce n'est pas le cas. Les traitements portent généralement sur les facteurs d'entretien de votre maladie.

Vous pouvez lire le tableau suivant et déterminer quels sont vos propres facteurs de risque. Ensuite vous pouvez lire la section suivante: traitement.

Vous pouvez aussi lire les situations réelles suivantes.

Biologique Psychologique Social
Prédisposant Facteurs génétiques Maladie Trait de personnalité Dépression/Anxiété Expériences difficiles
Précipitant Blessure physique/psychologique Dissociation aigue Inquiétude/attention à propos des symptômes physiques Événements de vie stressants
D'entretien Changements dans le système nerveux Légers changements neuroendocriniens Inquiétude par rapport à la cause Evitement des symptômes Colère/dépression Ne pas être cru Stigmatisation d’avoir une maladie inconnue Perte du travail, de l’indépendance