Symptômes des troubles neurologiques fonctionnels et de conversion :

un guide pour les patients - Français

 

Hemi

Troubles fonctionnels de la mémoire et de la concentration

Les symptômes fonctionnels de mémoire et de concentration co-existent souvent avec les symptômes fonctionnels et dissociatifs.

 

C’est particulièrement le cas quand il y a des troubles du sommeil, de la fatigue, de l’anxiété ou de la dépression. Cependant, il est important de relever que vous pouvez avoir ces symptômes de mémoire et de concentration sans anxiété ni dépression.

 

Les plaintes courantes de mémoires sont les suivantes. Beaucoup sont présentes tous les jours et sont vécues plus qu’usuellement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme tous les symptômes fonctionnels, déterminer si ces symptômes font partie d’une maladie neurologique ou pas doit être fait par quelqu’un qui connaît le sujet.

 

Mais souvent, ce genre de symptômes n’indique pas du tout un problème de mémoire. Ils peuvent être presque entièrement expliqués par la conséquence d’une faible concentration ou d’un "esprit absent". Si vous ne vous concentrez pas, parce que vous êtes fatigué(e), ou distrait(e), alors vous ne parviendrez pas à vous souvenir des choses.

 

Donc lorsque vous arriviez encore facilement à monter les escaliers, vous vous souveniez de même facilement de votre but ; il vous est maintenant difficile de vous en souvenir car votre douleur/fatigue/faiblesse dans la jambe vous "prend" votre concentration.

 

Les patients qui remarquent ces symptômes sont souvent des gens qui ont une faculté supérieure à la moyenne pour retenir les choses. Les patients qui ont toujours été un peu "distraits" ou "dans la lune" les remarquent moins.

 

Parfois ces symptômes deviennent une obsession stressante, particulièrement s’il y a une histoire familiale de démence ou si la personne connaît bien le sujet de la démence.

 

Les symptômes de concentration sont des symptômes très courants de l’anxiété et de la dépression ; il est alors facile de comprendre comment un cercle vicieux de symptômes peut commencer et se développer dans cette situation.

 

 

 

 

Longues périodes d’amnésie / Amnésie dissociative

 

Parfois les patients avec des symptômes neurologiques fonctionnels rapportent des périodes assez dramatiques d’amnésie, par exemple pour une après-midi entière ou pour un trajet en voiture. C’est particulièrement le cas chez les patients souffrant de crises dissociatives, qui présentent souvent le symptôme d’amnésie avant la crise à proprement parler.

 

Lorsqu’un bloc de temps complet - comme décrit ci-dessus - est perdu, l’explication la plus probable est alors l’amnésie dissociative. Cliquez sur symptômes dissociatifs pour en savoir plus sur la signification générale de la dissociation.

 

 

Dans l’amnésie dissociative, la personne n’est pas capable de se souvenir de quelque chose car :

 

• pendant la période en question, elle était soit dans un état de transe,

           ou

• elle a de la peine à retrouver des souvenirs normaux, ceci dû à un changement du fonctionnement du cerveau, ce qui fait d’ailleurs partie de la maladie fonctionnelle ou dissociative.

 

« Je suis monté à l’étage et je ne pouvais plus me souvenir pourquoi »

 

« Je n’arrête pas de perdre mon porte monnaie ou mes clés »

 

« J’ai perdu le fil de la discussion »

 

« Je n’ai pas réussi à me rappeler le chemin de retour pour aller à la maison »

 

« Je choisis un livre et je n’arrive pas à me souvenir de ce que j’ai lu la fois précédente »

 

« J’oublie le nom de l’endroit de mes vacances et ce que j’y ai fait chaque jour »

 

« J’ai complètement oublié d’aller à une réunion ou d’envoyer une carte d’anniversaire à quelqu’un »